L'écoute et l'ouverture étaient au rendez-vous avec ce gouvernement et un véritable travail d'équipe s'est alors amorcé avec le ministre Lionel Carmant et son équipe. Après une première rencontre avec le ministre le 22 juillet 2019, une série de rencontres de travail réunissant Parents pour toujours et des représentants des différents ministères impliqués dans le dossier ont eu lieu.

 

C'est ainsi que le 10 mars 2020, avec son deuxième budget, le gouvernement de la CAQ est devenu le premier gouvernement du Québec à mettre en place des mesures de soutien financier pour les parents d'enfants handicapés d'âge majeur. Depuis le 1er juillet 2020, le programme d'aide directe/chèque emploi service permet aux parents d'être engagés pour fournir les soins d'assistance à leur enfant d'âge majeur lourdement handicapé.

 

Un pas de géant a été franchi. L'épaisse couche de glace entre le gouvernement du Québec et les parents d'enfants handicapés d'âge majeur a été brisée. C'est une grande victoire quand on se rappelle qu'avant le 10 mars 2020, ces parents n'avaient droit à aucune reconnaissance ni à aucun soutien financier pour prendre soin de leur enfant.

 

Mais il reste encore du travail à faire. On peut faire plus, on peut faire mieux pour les familles naturelles.

 

On continue!

 

Parents pour toujours... de mai 2017 à aujourd'hui

Le 11 mai 2017, en compagnie de M. François Paradis, député de Lévis, Parents pour toujours déposait à l'Assemblée nationale du Québec une pétition, signée par 6487 personnes, demandant au gouvernement de reconnaître le travail des parents qui prennent soin de leur enfant handicapé d'âge majeur et de leur accorder le statut de ressource de type familial afin que ces familles naturelles puissent bénéficier du même soutien financier et des mêmes avantages que les familles d'accueil. Une conférence de presse a eu lieu quelques minutes avant le dépôt de la pétition, et de nombreuses entrevues ont suivi, dans différents médias. La forte pression médiatique et le soutien de M. Paradis ont mené à la création d'un comité de travail dont le mandat était de chiffrer l'écart financier entre les familles naturelles et les familles d'accueil et de déterminer comment combler cet écart. Malheureusement, la volonté politique n'était pas au rendez-vous avec le gouvernement en place à ce moment et les travaux du comité n'ont pas permis de régler le dossier.

 

Le 1er octobre 2018 était jour d'élections au Québec, et les québécois ont fait le choix de porter la Coalition avenir Québec (CAQ) au pouvoir de façon majoritaire. Parents pour toujours s'est alors empressé de demander au nouveau gouvernement de la CAQ d'honorer sa promesse, faite en campagne électorale, de rétablir un équilibre entre l'aide versée aux familles naturellles et aux familles d'accueil d'handicapés mineurs et majeurs.

© Parents Pour Toujours 2020 Tous droits réservés

Parce que le handicap et la maladie ne disparaissent pas par magie quand un enfant atteint ses 18 ans...